TEMOIGNAGE N°3 : LA FORCE ALTERNATIVE CREDIBLE

N’GUILA MONGOUNGA N’KOMBO :
Marc BLOCH a écrit qu’« il est nécessaire de connaître le passé pour comprendre le présent, mais la connaissance de l’actualité permet ainsi de mieux comprendre le passé ».
L’intéraction entre l’histoire et l’actualité mise en exergue dans cette citation nous offre une clé de lecture de la classe politique congolaise, à travers le spectacle désolant que nous livrent certains politiques auxquels le peuple congolais a longtemps cru. 

L’actualité politique de ces dernières années est caractérisée par le retour par vagues successives d’anciens ténors de l’ERDDUN (Espace Républicain pour la Défense de la Démocratie et l’Unité Nationale, plate-forme politique créée après le coup d’état de 1997), ayant choisi de mettre un terme à leur exil sur le prétexte fallacieux d’aller redynamiser l’opposition intérieure – car semble-t-il que leurs revendications en exil étaient peu audibles par le pouvoir de Brazzaville. Le véritable problème est que un nombre important de ces dirigeants sont notoirement connus pour leur capacité à retourner leurs vestes (en économie on parle de volatilité) dans le seul objectif d’assouvir leur soif de pouvoir et leurs intérêts personnels. 

Dans les faits, depuis leur retour, leurs actions respectives sur le terrain au Congo placent les uns dans la majorité présidentielle (suite à un ralliement affiché au RMP), et les autres dans une opposition molle faite de compromissions tendant à légitimer le pouvoir de Brazzaville. En effet, leurs participations répétées aux pseudo élections organisées par le pouvoir de Brazzaville ont eu pour conséquence néfaste de corroborer la thèse du bon déroulement du jeu démocratique au Congo prônée par le pouvoir de Brazzaville, alors qu’il n’en est rien. Heureusement que la communauté internationale n’est pas dupe sur ce point.
Puisque ces anciens de l’ERDDUN rentrés au CONGO ont visiblement démérités dans leur mission de servir le peuple congolais, que reste-il comme choix au peuple congolais ?
Au vu de l’interaction entre l’histoire et l’actualité politiques congolaises, un seul homme nous semble remplir les critères suffisants pour proposer une alternative au pouvoir de Brazzaville : M. N’guila MOUNGOUNGA N’KOMBO. 

M. N’guila MOUNGOUNGA N’KOMBO, comme tous les hommes d’Etat, est connu pour son indifférence face à la poursuite de ses intérêts personnels, pour sa dignité d’homme politique, pour le primat qu’il accorde à la démocratie qui permet au peuple souverain de décider de sa destinée. M. N’guila MOUNGOUNGA N’KOMBO ne demande qu’une seule chose : rendre le pouvoir au peuple à travers l’organisation d’un dialogue national inclusif, suivi d’une transition puis d’élections véritables au cours desquelles le peuple aura à se prononcer sur des projets et sur la personnalité des porteurs desdits projets. N’est-ce pas cela l’attitude d’un vrai démocrate ? 

Tout le monde sait que notre pays souffre d’un manque de démocratie. Créons ensemble, autour d’une société civile digne de ce nom et des hommes politiques mettant en avant l’intérêt général du peuple congolais, les conditions d’un retour à la démocratie, à la légitimité issue de la Conférence Nationale Souveraine. Car, c’est à cette seule condition qu’un nouvel avenir pourra se dessiner pour le CONGO en lieu et place de la société d’exclusion et de servitude dans laquelle M. SASSOU nous a plongé avec comme seul avenir : le sang, la famine, de la peine, de la sueur et des larmes. 

A travers ces quelques lignes, je vous ai fait part de mon témoignage, guidé en cela par ma seule conscience d’observateur de la scène politique congolaise.
J.J. ROUSSEAU disait que « la conscience ne se trompe jamais, pourvu qu’on l’interroge ». Et vous, mes compatriotes, quand vous interrogez la vôtre face à la situation calamiteuse et sans précédent que traverse le CONGO, que vous répond-elle ? 

Placide LOEMBA 

Laisser un commentaire

Club Loisirs et Culture |
Meute Saint Vincent |
hanau |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Passer le PSC1 dans le Var
| La Zero de Fleurie
| GOUVIEUX